Soutenez le PS

Adhérez au PS

Droit de réponse à la tribune de T. Mariani et A. Marsaud

Ainsi, Messieurs  Mariani et Marsaud, promettent au Français de l’étranger, dans une tribune parue dans le Figaro du 22 juin, « les Français de l’étranger incarnent le dynamisme de notre pays », un « traitement approprié du chômage », celui-là même que le gouvernement a détruit méthodiquement depuis 2002. Les comités consulaires pour l’emploi créés en 1986 avaient généré 60 bourses pour emploi dans le monde. En 1998, 3550 placements avaient été effectués pour un coût unitaire de 160 €.

Ils proposent de créer une plate-forme … promouvoir les demandes et offres d’emploi internationales. J’ai le plaisir de les inviter à la visiter car elle existe déjà : Pôle-Emploi international, boulevard Richard Lenoir à Paris.

Je les invite à lire, sur le site de la documentation française, le rapport sur l’exclusion sociale dans les  communautés françaises à l’étranger publiée en 1999. Il est regrettable qu’il n’ait pas pris de ride et que les crédits d’aide sociale n’aient cessé de baisser depuis que la droite est revenue au pouvoir en 2002 : de 17,4 M d’euros pour 900 000 Français inscrits dans les consulats en 2002 (soit une moyenne de 19 € par Français) ces crédits tombent à 14,8 M d’euros pour 1,4 M de Français  inscrits en 2010 (10€ par Français). En euros constants nous sommes très au dessous du niveau de 1996 qui avait pourtant été une année noire pour le dispositif d’aide sociale.

Quant aux retraites, les expatriés et surtout les femmes avec leurs carrières discontinues sont les premières victimes des réformes Fillon-Woerth.

Monique Cerisier ben Guiga

Sénatrice représentant les Français établis hors de France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.